Gagner sa vie grâce à Instagram : l’envers du décor

Certains «influenceurs» actifs sur le réseau social Instagram courent aujourd’hui les plateaux télé. Mais la grande majorité d’entre eux bouclent à peine leurs fins de mois.

T-shirt noir oversize, jean-baskets et lunettes aviateur vissées sur le nez : devant son mirroir, Chloé Simon commente smartphone en main, sa tenue reçue deux heures plus tôt par La Poste. Elle est seule dans sa chambre et pourtant, derrière son écran, plus de 20 000 abonnés analysent quasiment en direct son choix vestimentaire. Du matin au soir, au saut du lit, dans sa voiture, assise à une terrasse, la jeune femme alimente ses «stories» Instagram. Elle ne manque pas de communiquer à ses «fans» le contenu de son petit-déjeuner, un pain au chocolat sous-vide. «La story c’est comme une téléréalité. Les abonnés peuvent suivre notre vie comme ils peuvent suivre la vie des «Marseillais à Cancun». Plus on leur en montre, plus ils sont accros, plus on les fidélise», considère-t-elle.
— Leer en m.parismatch.com/Actu/Economie/Gagner-sa-vie-sur-Instagram-l-envers-du-decor-1553636

Deja un comentario

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.