Elle avait pourtant toutes les qualités pour faire le job. Une intelligence artificielle éditée par la startup Stafory censée faciliter la vie des ressources humaines, un joli nom, Vera, et la capacité de pré-sélectionner les candidats à un poste puis de leur faire passer des entretiens téléphoniques et vidéo. En prime, une efficacité redoutable : « Vera sélectionne des candidats 10 fois plus rapidement qu’un humain ». Le tout sans fiche de salaire à la fin du mois. Pas étonnant que ses qualités aient déjà séduit bon nombre de clients, parmi lesquels IKEA, Microsoft et PepsiCo.
— Leer en www.ladn.eu/entreprises-innovantes/case-study/loreal-licencie-son-drh-qui-etait-un-robot/

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

w

Conectando a %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.